La reprise de confiance en soi est un préalable essentiel pour trouver sa place dans le milieu professionnel. Les cycles d’ateliers Migrapass s’adressent à des personnes vulnérables et particulièrement éloignées de l’emploi. Migrapass est une première porte d’entrée qui leur permet de revisiter leur parcours, d’identifier et de verbaliser leurs expériences, de prendre conscience de leurs capacités. Le tutorat y tient une place toute particulière, avec la constitution du portfolio et d’un plan d’actions.

Né d’une expérimentation européenne

A l’origine, Migrapass a fait l’objet d’un projet cofinancé par l’Union européenne en 2010-2012. Il comportait une dimension de recherche, avec plusieurs universités partenaires. A l’issu de l’expérimentation, Autremonde a souhaité poursuivre cette dynamique, en l’adaptant à ses propres moyens.

L’originalité de ces cycles est de considérer la migration comme non pas comme un handicap, mais comme une expérience de vie au cours de laquelle les apprenants ont pu développer des savoir-faire ou des savoir-être particuliers.

Le portfolio, késako ?

C’est une sorte de bilan de compétences simplifié et adapté au public en situation de migration. Ce document personnel invite à retracer son parcours, en listant et en décrivant les expériences professionnelles, sociales, migratoires ou encore familiales. De là, sont identifiées les compétences développées, pour enfin élaborer un plan d’action. A partir des compétences que le participant souhaite développer, il formule des perspectives et se définit un programme restreint d’actions à mettre en oeuvre.

Trois cycles de 9 semaines (2h/sem.) – Espace Piat, 20ème


Découvrez les autres missions du pôle insertion des migrants: les ateliers de français, les ateliers de français à visée professionnelle et les ateliers d’accès aux droits.