Pour autremonde l’échange est l’élément central de la relation entre les individus. Il n’est pas de situation de détresse ou d’extrême urgence, qui justifie de faire pour l’autre, sans l’autre. La dignité des Hommes, en toutes circonstances et à tout moment se doit d’être préser­vée. La générosité, la tolérance, le respect de l’autre, la compréhension et l’acceptation des différences, sont les valeurs qui guident l’action et la réflexion d’autremonde.

Ecrite à l’origine, la charte d’autremonde toujours d’actualité, affirme ces convictions.

La charte d’autremonde à télécharger.

Cinq principes généraux guident nos interventions :

1. Accueil sans condition : autremonde pratique un accueil inconditionnel des publics, sans prérequis administratif ou financier, dans la limite du respect physique et moral de chacun et chacune.

2. Démocratie et participation : autremonde collabore de la façon la plus étroite possible avec les destinataires des actions qu’elle entreprend. L’association agit dans un esprit de rencontres et d’échanges à statut égal entre les personnes, qu’elles soient bénévoles, accueillies, ou apprenantes. En ce sens, et dans l’esprit de la loi 2002-2, elle contribue à revaloriser les personnes accueillies et à les reconnaître dans leur citoyenneté.

3. Accompagnement de l’engagement bénévole : Vecteur d’éducation populaire et de sensibilisation à la solidarité, autremonde accueille toute personne souhaitant s’enga­ger sur ses missions sociales, sans prérequis de qualifications ou de diplômes. En consé­quence, l’association organise et accompagne une réelle montée en compétences sur ses missions sociales.

4. Collaboration et complémentarité : L’accueil, l’information et l’orientation des publics sont au cœur de la mission d’autremonde. L’association inscrit ainsi son action au sein d’un réseau associatif et institutionnel. Dans un souci d’efficacité, elle participe à des coordinations d’acteurs sociaux parisiens et collabore quotidiennement avec d’autres structures.

5. Indépendance : Pour préserver le libre-arbitre de ses organes de décisions et pour réduire sa dépendance financière, autremonde conduit chaque année des opérations d’envergure en matière de mobilisation de fonds propres.